Analyse Camille audio à distance

Camille se prépare à participer à un travail de groupe à distance….Les prises de paroles sont difficiles ….
A distance, si l'ouverture de notre caméra nous semble importante, nos besoins audio sont alors primordiaux. Les activités à distance nécessitent une grande qualité audio. Or, il est parfois difficile d'en connaitre les bons usages.
Le casque micro est essentiel à distance car il permet d'isoler l'apprenant des bruits intempestifs de son quotidien et facilite la qualité des échanges et des interactions.
Dans cette situation, on s'aperçoit que l'ensemble du groupe se soient dispensés d'une installation audio. Malheureusement, les conséquences sont désastreuses pour un travail collaboratif à distance. 
Nous sommes obligés de fermer nos micros à tour de rôle pour que l'on puisse entendre…Je n'arrive pas à le configurer…
L'installation d'un casque micro ou d'un écouteur de smartphone doit se faire avant d'entrer dans l'application, sinon il y a de fortes chances qu'il ne soit pas reconnu.
Un test est possible en début de session, il faut se préparer et prévoir ce temps de préparation. Il vous permettra de régler votre niveau sonore et votre niveau d'émission. Une assistance technique doit vous être proposée pour vous aider dans votre démarche. Cette dernière est souvent déployée d'une manière automatique dans l'application. Cependant, il est parfois nécessaire d'être accompagné par une hot line technique.
Pour faciliter les échanges, il est important d'ouvrir son micro à tour de rôle afin de profiter correctement des arguments de ses camarades. La qualité audio dépend également de la qualité du réseau des apprenants. Il peut arriver d'entendre des décalages de temps au niveau des prises de paroles. Il faut être indulgent et anticiper ces petits désagréments. L'essentiel, c'est d'éviter les échos et les différences de niveau sonore pour collaborer.  


Rappel de la situation

Camille se prépare à participer à un travail de groupe à distance.
Il/Elle doit se connecter à un outil de web conférence pour rejoindre ses camarades.
09h15mn, il/elle rentre en classe virtuelle et découvre la consigne de travail. Il/Elle se retrouve dans un groupe de 5 personnes et est invité(e) à échanger son point de vue avec ses camarades.
Les prises de parole sont difficiles voir inaudibles tellement qu'il y a de l'écho.


Nous sommes obligés de fermer nos micros à tour de rôle pour que l'on puisse entendre. Les volumes sont très différents et nous perdons un temps fou à nous comprendre.
Nous décidons de brancher chacun un écouteur de smartphone, mais je perds tout de suite le son. Je n'arrive pas à le configurer. Isa a le même problème. Finalement, nous décidons d'enlever l'écouteur, nous avons le son mais nous nous retrouvons avec le même problème.
Après plusieurs minutes, nous décidons de couper le son et d'échanger par écrit à travers le chat. C'est difficile de se mettre d'accord, je laisse tomber mes arguments c'est trop dur à expliquer par écrit…C'est frustrant !
Tant pis, il faut bien avancer, je laisse Kim prendre la main sur l'exercice…Après tout, c'est Kim qui présentera notre travail…
Vivement que cela se termine…

 

Écrit par Dominique OHEIX