Analyse Dominique en visio-conférence

Dominique décide d'être un peu à l'avance sur son horaire afin de finir certains réglages… il me reste à tester mon micro, j'espère qu'ils vont m'entendre, je ne suis pas très sure du résultat… J'ai des messages dans le chat (je n'avais pas vu…) des messages mails qui me disent que certains n'ont pas le lien de connexion. Décidemment il faut avoir l'œil partout…
Quel doit-être l'environnement préconisé pour un enseignement ou une formation synchrone ?
Pour vous éviter des sueurs froides ou des crises de panique vous devez anticiper et préparer votre environnement. La première question est de savoir si vous pouvez vous organiser seul à la maison ou s'il est préférable de préparer cet environnement sur le lieu de votre travail. Pour les deux situations, je vous propose une check liste :

      1. Un ordinateur et un écran
      2. Une connexion internet haut débit et une connexion secours
      3. Un casque micro
      4. Une posture pour l'animation

1. L'ordinateur

Il faut vous munir de votre ordinateur car c'est celui qui contient le plus grande nombre de vos  ressources. Vous en maitrisez l'espace et son organisation.
La taille de l'écran est primordiale à distance. Vous aurez à gérer plusieurs zones d'affichage lors de votre intervention. Quelles sont ces zones ?
La première zone dans un outil synchrone (web conférence ou classe virtuelle) est celle de votre visuel contenu, votre animation, les supports écrits (tableau blanc). C'est la zone cœur du dispositif sur laquelle se déclenchent les interactions que vous attendez.
La deuxième zone est la zone des interactions spontanées à l'initiative des apprenants, celle du chat, des émojis.
La troisième zone est celle du retour. Vous devez voir ce que reçoit l'apprenant.
La taille de l'écran dépend forcément de vos possibilités si vous êtes à la maison. Une petite astuce est d'utiliser votre écran tv, minimum 32 pouces pour les trois zones en connexion HDMI. Si vous êtes au travail, vous devez chercher à obtenir le plus grand écran, voir un vidéo projecteur.
Attention, vous devez avoir une caméra intégré à votre écran ou indépendante par connexion USB.

2. Connexion internet

Vous devez avoir une bonne connexion internet(bande passante 8MB), il est préférable de se brancher en direct(ethernet) sur le réseau (pas de wifi), éviter le téléchargement, fermer les pages de votre navigateur inutiles à votre formation.
Une connexion internet de secours est à prévoir et est différente du réseau classique. Vous pouvez anticiper une connexion 4G avec votre téléphone pour répondre à une coupure de réseau.

3. Un casque micro

Pour vous isoler des bruits du quotidien à la maison ou  au travail et entrer plus rapidement et de manière qualitative en interaction avec les apprenants, un casque micro est nécessaire. L'audio est capital en activité synchrone, il ne faut pas négliger votre investissement. (ex de casque Microsoft Live Chat LX-3000)

4. Posture pour l'animation

La plupart des formateurs ont l'habitude d'animer à distance assis devant leur bureau. C'est très fatigant car vous bloquez votre colonne d'air. Je vous conseille d'essayer la posture debout qui vous donne plus de liberté dans vos mouvements et dynamise votre animation.


Rappel de la situation

25 Mars 2020, Dominique envisage une web conférence pour son cours. Il faut garder le lien avec les étudiants, difficile d'imaginer des échanges uniquement par mail ou par Moodle.
C'est une première, Dominique a déjà participé à des réunions à distance avec ses collègues, mais jamais pour enseigner. Il y a beaucoup d'interrogations ; les étudiants vont-ils se connecter aisément, comment je vais pouvoir les voir, seront-ils tous présents ? Comment vais-je articuler mon cours ? Toutes ces interrogations ne sont pas propices à se rassurer mais tant pis il faut se lancer…


Dominique décide d'être un peu à l'avance sur son horaire afin de finir certains réglages. La caméra fonctionne mais à la maison c'est rentrer un peu dans notre intimité, il faut trouver un endroit qui dénote pas trop. La lumière du soleil (non seulement on est confiné mais en plus il fait super beau !) me met en contrejour, il faut encore se déplacer ou fermer les volets mais là je suis dans le noir…Bon c'est bon cette fois, il me reste à tester mon micro, j'espère qu'ils vont m'entendre, je ne suis pas très sure du résultat…
J'ai préparé mon contenu, je dois le partager et je fais l'essai, ça l'aire de marcher. J'aimerai les mettre en petits groupes mais là je ne sais pas trop comment faire, je vais peut-être rester simple pour une première…Je suis prêt(e)…
8h50mn, je vois les premiers étudiants arriver, mais j'ai l'impression qu'ils ne m'entendent pas. Zut, ils sont en salle d'attente, comment je fais pour les faire venir dans ma salle ? Il faut les accepter un par un, je n'ai pas fini…
09H une partie des étudiants est connecté, je leur demande s'ils m'entendent. A priori c'est bon mais quand ils ouvrent leur micro on se retrouve dans le hall de la gare de Lyon, c'est très bruyant…Certains mettent leur caméra, d'autres me disent qu'ils en ont pas… J'ai des messages dans le chat (je n'avais pas vu…) Décidemment il faut avoir l'œil partout…Je vois que certains sont très à l'aise, café à la main, assis sur leur lit…c'est très surprenant. Bon je vais faire le point des présents en faisant l'appel…

 

Écrit par Dominique OHEIX